Un bouledogue paralysé

I’Tunes est un bouledogue français de 4 ans qui présente subitement une difficulté locomotrice sur ses postérieurs : une parésie, c’est à dire qu’il peut encore se déplacer mais le tonus musculaire de ses membres n’est plus efficace. Malgré un traitement avec de la cortisone, son état s’aggrave en quelques heures et I’tunes se retrouve paralysé : plus aucun mouvement volontaire n’est présent sur ses membres postérieurs.

Un scanner est réalisé et met en évidence une compression de la moelle épinière entre 2 vertèbres lombaires : une hernie discale est diagnostiquée.

Mise en évidence d’une hernie discale au scanner.

Mise en évidence d’une hernie discale au scanner.

 

Une chirurgie de décompression est rapidement effectuée : on opère entre les vertèbres atteintes avec précaution et on retire très délicatement le matériel discal qui comprime la moelle.

Grace à un diagnostic et une intervention rapide I’Tunes a recommencé à marcher dès le lendemain matin, des signes de faiblesse musculaire sont toujours là, il lui faudra quelques jours ou semaines de récupération.

I tunes 24 heures après son opération remarche

 

Certaines races sont prédisposées aux hernies discales, notamment les Teckels, les Pékinois, les Cockers et le Bouledogue français. C’est la conformation de leurs vertèbres et une dégénérescence précoce des disques intervertébraux qui font que de jeunes adultes dans ces races dites chondrodystrophiques présentent des signes neurologiques. Ces hernies sont en général d’apparition brutale sans traumatisme important voire lors d’un mouvement normal.

Lors d’hernie aiguë les symptômes apparaissent brutalement et sont souvent associés à de la douleur. L’intervention chirurgicale devra être pratiquée rapidement pour retirer le matériel discal et décomprimer la moelle épinière, cependant on ne pourra agir sur les lésions potentielles à l’intérieur de la moelle et seul le temps et la récupération pourra donner un pronostic définitif.

L’examen neurologique à l’arrivée du patient permet de déterminer le stade clinique de la hernie (le degré de compression de la moelle) et le pronostic de récupération.

Il existe 5 stades cliniques associés à un pronostic. Dans le cas d’I’Tunes, il était en stade 4 à son arrivée (paralysé, absence de mouvement volontaire mais conservation de la sensibilité profonde) et le pronostic de récupération est de 70-80%. Le temps de récupération est variable il dépend du stade de la hernie et de l’intensité. L’évolution définitive ne pourra être évaluer qu’après plusieurs mois (minimum 2 mois), certains chiens ne récupère pas à 100% mais retrouvent une autonomie de mouvements avec une faiblesse musculaire persistante.

Dr Ballade, Vétérinaire exerçant la chirurgie à la Clinique Hermes Plage à La Calypso à Aubagne.

Comments are closed.
Fiches par date
Fiches par catégorie