Gestion de la dysplasie – Traitement multimodal

Le traitement de la dysplasie coxo-fémorale passe par un ensemble de mesures.

Lors de la croissance de l’animal, le traitement aura pour but de limiter les effets environnementaux de la mise en place de la dysplasie.

Il s’agit donc d’une attention particulière au mode de vie de l’animal tout d’abord, en évitant les jeux brusques ou les courses excessives par exemple.

Mais le contrôle de la vitesse de croissance par un suivi de l’alimentation joue énormément. En effet, une croissance (en longueur) trop rapide du chien se solde par une aggravation de la dysplasie en raison d’un excès de Force de Traction Médullaire (FTM).

Enfin, lorsqu’un excès de FTM est constatée, c’est la mise en place d’un suivi ostéopathique qui permet sa réduction par des techniques fasciales et tissulaires. Des séances régulières permettent de réduire, voire de stopper l’impact de l’excès de croissance sur l’évolution de la dysplasie.

Lorsque la croissance de l’animal est terminée, et que la dysplasie coxo-fémorale est avérée, son traitement devient une gestion à long terme des conséquences du (ou des) défaut(s) d’aplomb.

Ainsi, il convient d’associer ostéopathie pour ré-équilibrer le système ostéo-articulaire péri-lésionnel, et gestion de l’arthrose induite par les anomalies des hanches.

Contact : Ostéopathie

Contactez le service d’ostéopathie de la clinique vétérinaire HERMÈS / PLAGE

Envoi
affiche-osteopathie-clinique-veterinaire-hermes-plage-marseille