Masses palpébrales chez un chien   : une chirurgie est conseillée dans ce cas.

Masses palpébrales chez un chien   

Guiliss est un chien Braque Français de 8 ans présentant 2 masses palpébrales depuis plusieurs mois ayant tendance à grossir. 

Lorsque les masses palpébrales augmentent de taille, elles peuvent entraîner une irritation de la cornée (partie transparente de l’œil) et de la conjonctive qui peut résulter en des ulcères de cornée et une conjonctivite chronique. Il y a donc une indication d’exérèse chirurgicale. 

Photo point de bottine: Schéma représentant la prise en charge chirurgicale théorique d’une masse palpébrale: « le point de bottine ».

Suture du plan cutané par un point de bottine permettant un affrontement précis des lèvres de la plaie et un nœud de suture situé à distance du bord libre de la paupière. 

Photo 3, 4 et 4b : Aspect de la paupière de Guiliss en post opératoire immédiat. 

 

Une pommade antibiotique est appliquée pendant cinq jours et la cicatrisation est vérifiée quinze jours après l’intervention. Le port de la collerette est conseillé pendant cette durée pour éviter les automutilations et le retrait prématuré des points. 

Photo 5: Aspect de l’œil 2 semaines après l’intervention. 

L’analyse histologique des masses a révélé: 

Pour la masse noire : un mélanome cutané histologiquement bénin, avec un pronostic favorable. L’exérèse complète pratiquée devrait être curative.
Pour la masse blanche : un petit foyer d’hyperplasie sébacée.C’est une lésion non tumorale bénigne de pronostic favorable après exérèse.

Ce sont donc de bonnes nouvelles pour Guiliss! 

Les tumeurs des paupières sont souvent des excroissances bénignes qui se développent chez les animaux adultes ou seniors. 

Celles-ci ne causent généralement pas de problèmes si elles sont de petite taille.
Lorsque les masses augmentent de taille, elles peuvent entraîner une irritation de la cornée (partie transparente de l’œil) et de la conjonctive qui peut résulter en des ulcères de cornée et une conjonctivite chronique.
L’exérèse chirurgicale est donc recommandée à ce stade. L’intervention chirurgicale, sous anesthésie générale, consiste en une excision du tissu comprenant la tumeur suivie d’une reconstruction de la paupière.
Une analyse histologique de la tumeur enlevée est généralement recommandée pour connaître la nature et savoir si l’excision est complète ou non.

 

Dr MORENO Tiphaine, vétérinaire exerçant la chirurgie à la clinique vétérinaire de la Plage.

Comments are closed.
Fiches par date
Fiches par catégorie