L’entretien des oreilles

des nettoyages réguliers permettent souvent d’éviter une otite

Nettoyage des oreilles à la poire par le vétérinaire.

Pourquoi laver les oreilles de son chien?

Comme c’est le cas chez l’homme, il est indispensable de nettoyer régulièrement les oreilles des chiens. Ces nettoyages permettent d’éliminer les débris et le cérumen en excès. Ils sont également des moyens de prévention pour l’apparition d’otites.

Des nettoyages réguliers permettent souvent d’éviter une otite

 

Quand et avec quoi laver les oreilles de son chien?

Théoriquement, un nettoyage par semaine est indiqué. Les solutions nettoyantes sont détersives, antiseptiques, céruminolytiques, et éventuellement analgésiques. L’alcool et l’éther sont irritants. Des solutions prêtes à l’emploi sont disponibles en clinique vétérinaire à utiliser pures ou à diluer dans de l’eau tiède. Après instillation dans le conduit auditif, le produit résiduel chargé de débris est récupéré par aspiration. L’opération est renouvelée jusqu’à l’obtention d’un liquide propre. Le conduit est ensuite asséché avec du papier absorbant ou du coton. L’animal est enfin libéré afin qu’il puisse secouer la tête. Toutes ces opérations doivent être réalisées avec douceur afin de ne pas endommager les conduits.

Nettoyage des oreilles à la poire par le vétérinaire.

étape 1 : Le pavillon auriculaire du chien est saisi d’une main ferme. Ainsi, vous ne faites pas mal à votre animal mais vous lui immobilisez bien la tête. Ainsi, vous allez pouvoir effectuer le lavage correctement et rapidement.

étape 2 : avec votre main libre, vous appliquez directement dans le conduit, une bonne pression de produit nettoyant. Il n’est pas forcément nécessaire de rentrer l’embout de la bouteille dans l’oreille du chien. Vous pouvez faire couler le liquide de l’extérieur.

étape 3 : Vous reposez le flacon nettoyant et avec la même main vous massez délicatement le conduit de l’oreille. Vous sentez celui-ci à travers la peau, comme un petit tuyau souple vertical. Le massage du conduit entraîne la formation d’un bruit liquide bien perceptible. La présence de ce bruit vous confirme que votre geste est correctement réalisé.

étape 4 : Avec un gros morceau de coton sur votre doigt, vous enlevez l’excédent de produit nettoyant. Il vaut mieux éviter d’utiliser des compresses qui peuvent être irritantes pour la peau.

Vous pouvez tout lâcher ! Votre chien va se secouer la tête dès l’arrêt du nettoyage pour finir d’évacuer le produit nettoyant restant au fond du conduit.

N’oubliez pas de faire la deuxième oreille !

Dans tous les cas, il ne faut jamais utiliser de coton-tige. Ils ne permettent pas d’aller au fond du conduit et peuvent même entrainer des blessures entre le conduit vertical et le conduit horizontal.

 

Faut-il épiler les oreilles des chiens?

Chez les chiens présentant un excès de poils dans les oreilles (cas des Caniches et des Korthals par exemple), il est nécessaire de pratiquer régulièrement une épilation afin d’éviter la formation de bourres, qui obstruent le conduit et provoquent des otites. Il est toujours préférable d’épiler régulièrement, ce qui permet d’enlever à chaque opération quelques poils, plutôt que d’attendre que des amas de poils soient présents… Les poils sont saisis par les doigts ou par une pince, puis arrachés d’un mouvement sec. Que l’on se rassure, la douleur à l’épilation n’est pas aussi grande qu’on l’imagine. Attention toutefois à ne pas pincer la peau ou à ne pas trop enfoncer la pince dans le conduit.

Chez les chiens présentant de très nombreux poils sur les pavillons auriculaires (Cocker par exemple), une tonte délicate de l’intérieur de l’oreille doit être réalisée régulièrement.

dr E. Bensignor, vétérinaire spécialiste en Dermatologie, équipe Hermès Plage.

Comments are closed.