Lexique illustré

ANATOMIE DENTAIRE

lexique2                                                  lexique3

Les différentes parties de la dent

La dent est constituée de deux parties.

– la couronne : c’est la partie visible de la dent en bouche.

la racine : elle est recouverte par un tissu minéral, le cément. Elle est située sous la gencive et est ancrée dans une alvéole osseuse par des fibres ou ligament parodontal.

Le collet constitue la limite entre la couronne et la racine.

Si on coupe une dent dans le sens de la hauteur on distingue de l’extérieur vers l’intérieur :

Au niveau de la couronne

L’émail : recouvrant la couronne, c’est un tissu fortement minéralisé (tissu le plus dur de l’organisme).

La dentine : située sous la couche d’émail elle est moins minéralisée et constitue la majeure partie de la dent.

La pulpe dite coronaire : c’est la partie vivante de la dent. Située sous la dentine, elle est constituée de vaisseaux sanguins et de nerfs qui assurent l’apport des nutriments nécessaires au maintien en vie de la dent mais aussi de sa sensibilité. Elle se continue vers le bout de la dent par la pulpe dite radiculaire.

Au niveau de la racine

La pulpe dite radiculaire : en continuité avec la pulpe coronaire, elle communique avec le reste de l’organisme (vaisseaux sanguins et nerfs) par un orifice situé à l’extrémité de la racine (apex ou delta apical).

LE PARODONTE : SOUTIEN DE LA DENT

La cavité buccale est composée de tissus mous (muqueuses) et de tissus durs (dents et os ).

On définit le parodonte comme l’ensemble des tissus de soutien de la dent ; le parodonte regroupe la gencive, le cément, le ligament parodontal, et l’os alvéolaire.

www.hermes-plage.fr

parodonte (gencive) sain chez le chien

 

La gencive : elle est formée d’une partie libre (lâche) qui entoure la couronne de la dent au niveau de son collet et d’une partie attachée (plus épaisse et non mobile) à l’os qui recouvre le reste de la dent (racine). Elle représente une jonction « étanche », au niveau du sulcus, entre l’extérieur et l’intérieur de la mâchoire ce qui est unique dans l’organisme.

Le cément : c’est une couche de tissu minéralisé qui recouvre la totalité de la racine

Le ligament parodontal : constitué d’un ensemble de fibres, c’est une sorte de système hydraulique amortisseur de la dent qui s’insère d’une part dans l’os, d’autre part dans le cément.

L’os alvéolaire : c’est l’os dans lequel est ancrée la dent. Il est poreux et creusé de petites alvéoles dans lesquelles passent des vaisseaux sanguins et des nerfs.

Le sillon gingival ou sulcus: c’est l’espace existant entre la gencive et la dent. La salive et un fluide gingival parcourt ce sillon qui mesure de 1 à 3 mm dans des conditions normales.

www.hermes-plage.fr

anatomie dentaire du chien: la dent et le parodonte

INFLAMMATION OU MALADIE DU PARODONTE

La gingivite est par définition une inflammation de la gencive, causée par la plaque bactérienne.

Une gencive saine présente un aspect rose pâle, et ne saigne pas au contact. Lors de la gingivite, la gencive devient rouge (toute variation de couleur signe une situation pathologique), lisse et gonflée.

Elle saigne facilement, soit lors du brossage soit parfois même spontanément.

La parodontite consiste en une inflammation du parodonte. La parodontite est une forme de maladie parodontale, au même titre que la gingivite, mais de stade plus avancée et souvent irréversible.

La plaque dentaire bactérienne est une substance blanchâtre qui se dépose à la surface de la dent. Elle est essentiellement constituée de muccopolysaccharides, de bactéries et de toxines secrétées par ces dernières. Cette trame constitue un milieu de vie propre rend les bactéries jusqu’à 1000 fois plus résistantes aux antiseptiques et antibiotiques.On parle de  Biofilm.

LEXIQUE  DENTAIRE GENERAL 

Caries

Les caries résultent en général d’un manque d’hygiène dentaire. Les bactéries (streptoccocus mutans) se déposent sur les dents au niveau des sillons et anfractuosités. Ces bactéries transforment le sucre en énergie et relarguent un acide (l’acide lactique) comme résidu. Cet acide qui attaque l’émail est responsable de la déminéralisation (destruction des minéraux de l’émail dentaire), ce qui engendre la carie. Lorsque la carie arrive jusqu’au nerf sensible de la dent, cela peut provoquer de fortes douleurs. Chez l’homme, plus de 95 pour-cent des européens souffrent de la maladie populaire que sont les caries. Chez le chien et le chat la carie est plus rare, de part leur alimentation pauvre en sucre et de part une dentition sécodonte (qui est faite pour couper et non pour broyer, donc peu de table d’usure sur les dents).

Cément

Le cément est une couche de tissu  qui entoure la dentine au niveau de la racine.Il participe à l’ancrage de la dent dans l’alvéole.

Céramique

La céramique est utilisée comme matériau dentaire dans le laboratoire dentaire. Elle est bien tolérée et ressemble à l’émail dentaire naturel. Légèrement transparente, solide, il est pratiquement impossible de distinguer la céramique d’une dent naturelle, même en pleine lumière.

Céramo-métallique

Le terme « céramo-métallique » est utilisé pour les couronnes et les bridges, qui se composent d’une chape métallique et qui est recouverte de céramique.

Collet 

il représente la limite entre la racine le la couronne (recouverte d’émail).

Composite

Un composite est un matériau dentaire de la même couleur que les dents, qui se compose de résines polymères  et de différentes matières de remplissage (particules de céramique ou de verre) qui augmente sa résistance.

Couronne

La couronne est un terme générique pour la partie visible d’une dent, indépendamment du fait qu’il s’agisse d’une dent naturelle ou bien d’une prothèse. La couronne, en tant que synonyme de prothèse, existe sous différentes formes et dans différents matériaux.

Cuspide

Le dentiste appelle « cuspides » le relief sur les molaires et prémolaires. Lors de la mastication, elles permettent un engrènement dentaire optimal. Seules quelques prémolaires et molaires ont des cuspides chez l’animal.

Dentine

On appelle « dentine » le corps de la dent. C’est un tissu vivant partiellement minéralisé;  la dentine est plus dure que l’os et moins dure que l’émail dentaire. On l’appelle également «ivoire».

Dentition

La dentition est le processus de formation des dents; par exemple on dira qu’un chien a deux dentitions successives : une de lait et une définitive.

Denture

C’est l’ensemble des dents présentes dans la bouche. La denture d’un chien adulte se compose de 42 dents.

Dépôt dentaire

voir plaque dentaire ou biofilm

Diastème

Le diastème est l’espace visible entre deux dents. Un tel espace se forme souvent entre les dents incisives centrales lorsque le frein labial est inseré bas (cf infra). on parle chez l’homme de « dents du bonheur » pour décrire cet  espace dentaire.

Email dentaire

L’émail dentaire est la substance dure externe qui recouvre la partie visible de la dent (couronne). L’émail dentaire est la substance la plus dure qui existe dans le corps humain. En dessous de l’émail se trouve la dentine qui elle-même entoure la cavité pulpaire.

Endodontie

L’endodontie définit le domaine de la dentisterie qui traite des problèmes liés à la pulpe dentaire.

Flore buccale

On appelle « flore buccale » la colonie naturelle d’innombrables microorganismes et bactéries se trouvant dans l’espace buccal et dans la salive. Une flore buccale saine compte plus de 400 bactéries différentes et présente un équilibre biologique, ; On parle plus scientifiquement de biofilm dentaire.

Frein de la lèvre

Le frein de la lèvre s’étire, aussi bien sur la mâchoire supérieure que inférieure, au centre du côté intérieur de la lèvre (buccal), de la gencive vers la lèvre. Si le frein de la lèvre est trop prononcé, cela peut engendrer un écartement des incisives (diastème), ou même un enroulement de la lèvre qui peut s’avérer sévère dans certaines races (ex :shar-pei)

Gingivite

Une gingivite est une inflammation de la gencive,  liée à une infection bactérienne due à un manque d’hygiène buccale. On peut reconnaître une gingivite à : des légers saignements de la gencive, un oedeme (gonflement ), des rougeurs et une mauvaise haleine. Si l’inflammation n’est pas soignée, une parodontite se développe et elle engendrera la  perte de la ou des dents. Une prophylaxie (soins) régulière ainsi qu’une hygiène dentaire rigoureuse préviennent efficacement une gingivite, en éliminant la plaque dentaire.

Hypersensibilité

L’hypersensibilité est une très grande sensibilité des dents. Elles réagissent à un stimulus externe (comme le chaud et le froid par exemple) par une douleur fulgurante. Les collets libres ou les surfaces dentaires usées sont les endroits qui réagissent le plus souvent à une hypersensibilité.

Implant dentaire

Un implant dentaire est une vis en titane qui est vissée dans l’os de la mâchoire. L’implant remplace ainsi une racine manquante. La prothèse, qui est visée elle même sur l’implant, reconstitue la partie visible de la dent (la couronne).

Index de plaque

L’index de plaque calcule la quantité de plaque, qui se dépose en 24 heures sur des dents rigoureusement nettoyées. Pendant ces 24 heures, aucun brossage ou autre soin dentaire ne doit avoir lieu. L’index est divisé en 6 paliers de 0 à 5.

Inlay

Un Inlay est une restauration alternative au plombage ordinaire. La différence est que l’ Inlay va être fabriqué au millimètre près dans le laboratoire dentaire afin qu’il remplace exactement le morceau manquant de la dent ; en dentisterie vétérinaire, on utilise parfois cette technique pour reconstruire une dent (croc ) ou lui redonner de la longueur.

Occlusion

On appelle « occlusion » la façon dont les dents s’engrènent entre le maxillaire et la mandibule.

Odontologie

L’odontologie est le terme spécifique médical désignant la dentisterie ou médecine dentaire.

Parodontite

Une parodontite désigne une inflammation bactérienne chronique de l’appareil de soutien de la dent, le parodonte. La parodontite est une maladie infectieuse liée a la plaque dentaire sous gingivale. Entre la gencive et les dents se forment alors des poches parodontales, dans lesquelles des bactéries s’accumulent. L’évolution dépend aussi fortement de la réponse immunitaire de l’individu, et c’est pourquoi une même quantité de bactéries peut entraîner des stades complètement différents de parodontite d’un individu à l’autre . Des signes d’alerte, comme un saignement rapide de la gencive, une gencive rougie et enflée , ou pire une mobilité dentaire, doivent faire l’objet d’une consultation rapide chez le dentiste.

Plaque

On définit par « plaque » le dépôt qui se forme sur les dents au quotidien.  D’abord invisible, la plaque apparaît au cours du temps blanchâtre et se compose d’une trame de polysaccharides  et de bactéries (biofilm). Si le dépôt n’est pas enlevé à temps et s’accumule, il se minéralise et du tartre se forme (plaque dentaire minéralisée).

Prophylaxie A côté de l’hygiène dentaire quotidienne ordinaire, le nettoyage des dents fait de manière professionnelle joue un rôle important dans la prophylaxie. Un nettoyage professionnel des dents s’effectue chez le vétérinaire, en général de la façon suivante : D’abord, les dépots comme le tartre ou la plaque vont être enlevés de la surface des dents, des espaces inter dentaires et des sulcus ou des poches parodontales (soins sous la gencive, tres important dans le traitement). Ensuite, les dents sont polies. Des dents, à la surface lisse et polie, rendent plus difficile la formation de dépôt.

Pulpe La pulpe est  la partie vivante au coeur de la dent  La pulpe est sensible à la douleur et se compose de vaisseaux sanguins et de fibres nerveuses. Elle se partage entre la pulpe coronaire (partie supérieure de la dent) et la pulpe radiculaire. Si le nerf d’une dent est nécrosé, on peut sauver la dent en effectuant un traitement qui consiste a enlever la pulpe et a nettoyer le canal dentaire; c’est ce que l’on appelle une dévitalisation ou traitement canalaire.

Sillon gingivo-dentaire ou sulcus   Le sulcus est une petite « poche » qui est située à la jonction entre la dent et la gencive ; lorsque la plaque dentaire n’est pas éliminée à temps, cette poche est colonisée par des bactéries agressives qui amplifient cette poche : c’est de debut de la maladie parodontale.

Traitement canalaire Un traitement canalaire est nécessaire lorsque la pulpe (nerf de la dent) est infectée. Les raisons de cette inflammation sont en général des caries ou une fracture de la dent due à un accident. Le traitement est alors le suivant : d’abord, les canaux radiculaires sont nettoyés et élargis à l’aide de solutions et d’instruments spéciaux. Ensuite, les canaux sont remplis avec plusieurs matériaux de manière à assurer l’étanchéité de la dent.

Évaluez la santé

bucco dentaire de votre chien.

Contact : Dentisterie

Contactez le service de dentisterie de la clinique vétérinaire HERMÈS / PLAGE

Envoi
affiche dentiste vétérinaire