Conseil pour éduquer votre chiot

chiens-fiches-conseils-hermes-plage-clinique-veterinaire-marseille

Fiche conseils : chiens

CONSEILS ET ASTUCES POUR BIEN EDUQUER  VOTRE CHIOT

Votre chiot est adorable mais il a besoin d’être éduqué. Ce qui vous paraît mignon maintenant peut devenir un enfer à la puberté…

Ces conseils, qui semblent parfois difficiles à appliquer, vont vous aider à éduquer correctement votre chiot. C’est jusqu’à l’âge de 14 semaines qu’il est réceptif aux informations. Alors ne perdez pas de temps et suivez nos bonnes pratiques d’éducation !

Si le comportement de votre chiot vous paraît anormal (excès de peur, gémissement, grognement, destruction, aboiement, etc.) parlez-en immédiatement à votre vétérinaire afin qu’il aide votre chiot dans son développement et qu’il puisse corriger ce qui doit l’être.

COMMENT LUI APPRENDRE LA PROPRETE ?

Comme un bébé, les chiots ont tendance à faire leurs besoins dès qu’ils ont fini de manger ou à leur réveil. Profitez de ces phases pour le sortir et l’accompagner à l’endroit où il doit faire.

Si possible, faîtes toujours la même promenade afin qu’il retrouve les endroits et les odeurs qui l’ont stimulé pour faire ses besoins les premières fois. Vous pouvez aussi le faire marcher activement (ça facilite le transit !) et le stimuler avec la voix (« allez, fais tes besoins ! »). Dès qu’il fait, félicitez-le chaleureusement !

–       S’il fait dans la maison et que vous le prenez sur le fait, vous pouvez le gronder. Ne lui mettez pas le museau dans ses besoins, ça ne sert à rien ! Un simple « NON ! » fort et sec ainsi que le pincer par la peau du cou suffit.

–       Ne nettoyez pas devant lui car cela peut devenir un jeu et donc récompenser la malpropreté sans le vouloir ! Voire l’encourager à manger ses excréments car il aura compris que c’est une bêtise et voudra la faire disparaître.

–       Si vous ne le prenez pas sur le fait, ne dîtes rien et nettoyez hors de sa vue.

–       S’il se lève la nuit pour faire ses besoins loin de son panier, il faut restreindre son espace de couchage au minimum car les chiots ne font pas leurs besoins là où ils dorment. Au besoin, faîtes-le dormir dans un Kennel.

COMMENT LE FAIRE MANGER ?

Le repas est l’occasion de faire comprendre au chiot que VOUS êtes le maître. Dans la nature, les dominants mangent en premier.

Vous devez donc manger avant votre chiot. Il doit se tenir à l’écart de la table et surtout ne pas réclamer. Vous devez le renvoyer à son panier s’il s’approche et ne rien lui donner de votre repas !

Ensuite donnez lui sa ration, ne restez pas auprès de lui quand il mange et retirez-lui la gamelle au bout de 5 minutes même s’il n’a pas fini et a fortiori s’il s’en désintéresse. 

OU LE FAIRE DORMIR ?

Comme pour le repas, le sommeil est un moment clef pour vous imposez comme le chef. Dans la nature, les dominants contrôlent l’espace.

Ne laissez pas votre animal dormir dans votre chambre et encore moins sur votre lit. Il doit dormir dans un panier adapté à sa taille et ne pas se situer à un endroit stratégique pour la surveillance des allers et venues dans la maison. Evitez donc de le placer dans le couloir, le pallier, la porte ou la baie vitrée.

COMMENT LUI APPRENDRE A SE CONTROLER ?

Votre chiot doit maîtriser la morsure. Il ne doit en aucun cas vous mordiller. S’il le fait, saisissez-le par la peau du cou et dîtes un « NON ! » ferme, ensuite reposez-le et ignorez-le quelques minutes le temps qu’il s’apaise.

Votre chiot ne doit pas non plus décider des caresses et du jeu. Soyez à l’initiative des contacts et s’il réclame trop, renvoyez-le régulièrement à son panier et attendez qu’il soit calme pour reprendre le contact.

Quand vous partez et arrivez de chez vous, ignorez-le surtout si celui-ci manifeste une agitation extrême voire fait des « pipis de joie ». Ne l’excitez pas juste avant de partir et attendez qu’il se calme pour lui dire bonjour. Vous ne devez pas créer une trop grande différence entre votre absence et votre présence sinon votre chiot peut devenir anxieux d’être séparer de vous, ce qui est un trouble du comportement, parfois dévastateur pour votre appartement !

COMMENT LUI APPRENDRE A OBEIR? 

Apprenez-lui son nom en le prononçant aussi souvent que possible et en l’associant toujours à un ordre, une récompense ou une réprimande.

Quand vous appeler votre chiot et qu’il vient, félicitez-le chaleureusement puis renvoyez-le jouer. S’il met du temps à venir et que vous devez l’appeler plusieurs fois, félicitez-le quand même car si vous le grondez d’avoir tardé, il ne comprendra pas!

Soyez clair dans vos récompenses et dans vos réprimandes en utilisant toujours la même manière de procéder.

COMMENT LUI APPRENDRE LA MARCHE EN LAISSE ?

Commencez le plus tôt possible à l’habituer à la laisse. Vous pouvez lui laisser un collier et une laisse dans la maison pendant quelques instants dès ses deux mois afin qu’il s’y familiarise.

–       Placez toujours votre chiot du même côté et tenez la laisse courte juste sous tension. Quand votre chien dépasse votre jambe donnez un petit coup sec sur la laisse pour qu’il se replace. Quoi qu’il arrive ne tirez jamais !

–       Si votre chiot refuse d’avancer ne le forcez pas. Utilisez plutôt un jeu pour le stimuler et lui donner envie de marcher vers vous puis avec vous.

–       Ne laissez pas votre chiot tirer sur sa laisse ni la mordiller.

COMMENT LUI APPRENDRE A NE PAS SAUTER SUR LES VISITEURS? 

Il faut anticiper l’arrivée des visiteurs en renvoyant votre chiot dans son panier. Vos invités doivent l’ignorer quelques instants. Quand il est calmé, vous pouvez l’appeler pour qu’il prenne contact avec eux. A aucun moment il ne doit aller vers eux sans que vous l’y ayez autorisé.

QUE FAIRE A LA PUBERTÉ? 

A partir de 6 mois, votre chiot devient pubère. Il doit progressivement se détacher de vous, comme il l’a fait avec sa mère lorsque vous l’avez adopté. Cette phase est plus tardive chez les chiens de grande race.

Repoussez le progressivement, par exemple en ne le prenant plus au bras ou en refusant qu’il se repose près de vous. Ce détachement est indispensable pour qu’il devienne un chien adulte équilibré. Le syndrome d’hyper attachement est également un trouble du comportement.

Et maintenant, à vous de jouer ! En cas de besoin, toute notre équipe d’ASV et de vétérinaires est à votre disposition, n’hésitez pas à nous solliciter.

FICHES CONSEILS – CLINIQUE VÉTÉRINAIRE HERMÈS / PLAGE – MARSEILLE
Comments are closed.
Fiches par date
Fiches par catégorie